Labo gourmand n° 1

Pour la saison estivale, nous avons créé un canapé au fromage de chèvre avec une purée de pois frais à la menthe. Cette bouchée serait très bien accompagnée par un sauvignon blanc (de type « menetou salon » de la Loire) bien frais, car les notes mentholées qu’évoque ce cépage se marieraient très agréablement avec la menthe de notre purée
de pois frais.

 

 

Antico Podere Le Miccine Riserva Chianti Classico 2008

Vin jeune et vif aux notes de fruits rouges croquants, avec une texture encore un peu nerveuse mais qui bien aéré et à bonne température évoque la fraîcheur.

Nous l’avons accompagné d’un trio de pâtes : des tagliatelles aux chanterelles et lardons, des linguinis aux tomates et des linguinis aux pacanes et ricotta.  Le mariage fut plus qu’intéressant, mais la meilleure équipe fut celle pacanes et ricotta.  Le crémeux du fromage combiné aux croquant des noix a fait ressortir le fruit frais du vin, le rendant plus rond et plus suave et le vin quant à lui a fait paraître les pâtes plus onctueuse, plus savoureuse encore.

Nous pensions qu’avec les tomates ce serait super mais la jeunesse du vin et l’acidité de la tomate ont créé une acidité dominante moins intéressante.

Quant aux pâtes aux chanterelles, c’était aussi un très bon mariage.

Donc pour ce vin et ce millésime, une sauce onctueuse aux noix et fromage a été le tandem le plus intéressant.

 

Ensuite Julie a créé des petits macarons au chocolat noir entre lesquels elle a mis une glace au miel et à la lavande.  Nous voulions tester un pineau des Charentes vieilli, le Pineau des Charentes Vieux Jules Gautret.

La bouchée dessert n’était pas à notre goût, la lavande était beaucoup trop dominante.  Le chocolat et la lavande se livrait bataille et il y avait trop de saveurs mélangées.

Nous avons quand même testé séparément la glace au miel et à la lavande avec le pineau.

Le pineau vieilli a un nez de fruits séchés, de petites notes oxydatives et un léger côté tabac.  Avec le macaron au chocolat, le côté tabac était assez exubérant.  Le mariage était très intéressant.  Avec la glace au miel et à la lavande, encore une fois il y avait trop d’arômes qui se disputait la place. Malgré le côté un peu épicé combiné au sucre bien équilibré du Pineau, ce mariage n’était pas intéressant.